Aller au contenu principal

Initiatives de développement durable : aspects économiques, sociaux et environnementaux

Une préoccupation mondiale, officialisée par l’accord de Paris

Le développement durable vise aussi bien une économie dynamique, le plein emploi, un niveau élevé d’éducation, de protection de la santé, de cohésion sociale et territoriale, que la protection de l’environnement.

Quelques dates-clés :

  • Juin 1992 : Conférence de Rio et naissance officielle du concept
  • 1997 : protocole de Kyoto qui vise notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • Décembre 2015 : COP 21 : conférence de Paris sur le climat, qui a donné lieu à un traité entré en vigueur le 4 novembre 2016, trente jours après sa ratification par au moins 55 parties représentant 55 % des émissions de gaz à effet de serre de la planète Terre.

Le développement durable comporte de nombreux aspects :

  • Qualité de l’air
  • Maîtrise de la production et gestion des déchets
  • Economie et gestion de l’eau
  • Economie circulaire
  • Energies renouvelables, performance énergétique, rénovation énergétique, énergie Bas carbone, mix énergétique
  • Mobilité-transports
  • Pollution des sols
  • Biodiversité
  • Urbanisme, (dont écoquartiers, territoires à énergie positive, ville durable), etc

Exemples de premières Initiatives de développement durable à la Réunion

  • Production d’énergie renouvelable : centrale thermique de Bois-Rouge utilisant la bagasse (résidu de canne à sucre), la ferme photovoltaïque du Port, la centrale hydraulique et la ferme éolienne de Sainte-Rose
  • utilisation de chauffe-eau solaires : 80 000 appareils de ce type fonctionnent sur l'île et leur nombre s'accroît de 10 000 par an
  • développement des ampoules basse consommation

 

L’État

L’État a défini, avec les partenaires concernés, « la ville durable réunionnaise »

« Le livre blanc pour la ville durable réunionnaise a pour ambition de partager avec les acteurs du développement du territoire la vision de l’État sur les principes d’un aménagement urbain durable pour l’île de La Réunion. Ce sujet est majeur pour La Réunion, territoire au contexte géomorphologique très contraint, soumis aux aléas naturels et qui doit faire face à une pression démographique forte et durable ».

« Les défis de l’économie et de l’emploi combinés aux enjeux de la transition énergétique et écologique de notre société nous obligent à réfléchir à un développement urbain qui permette de freiner les phénomènes d’étalement urbain.

La conception du livre blanc a été pilotée par la DEAL et le SGAR de La Réunion avec l’appui technique du CEREMA Méditerranée. Ce travail a été mené de façon collégiale et il est le résultat du travail collectif qui a été organisé en 3 phases. La troisième phase : a permis un partage des principes d’un aménagement durable pour l’île de La Réunion et une affirmation du positionnement de l’État dans l’accompagnement des acteurs pour l’élaboration de projets d’aménagement urbain durable sous la forme d’un livre blanc ». (source : DEAL Réunion, onglet « Aménagement, Urbanisme Littoral »).

Observatoire de l’Énergie Réunion

L’Observatoire de l’Énergie Réunion animé par la SPL Energies Réunion, s’inscrit dans la stratégie énergétique menée par la Région et les partenaires de la gouvernance énergie .

Outil d’observation et d’information sur la situation énergétique de l’Ile de la Réunion, l’observatoire traduit la volonté des partenaires de se doter d’un instrument spécifique d’appui aux actions de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables ainsi que d’évaluation des actions. (source : bilan énergétique de la Réunion, Edition 2016)

Le Conseil Départemental a notamment engagé les actions suivantes :

  • la préservation des espaces naturels
  • moins de gaspillage dans les cantines « plan Non Gaspi »
  • un plan pour participer à la lutte contre le réchauffement climatique : plan climat énergie territorial 2014-2020, avec 5 thématiques ;
    • Déplacement des personnes
    • Habitat et social
    • Agriculture et alimentation
    • Environnement
    • Exemplarité de la collectivité

 

La Sodiac, est un acteur du développement durable de La Réunion

En réalisant ses programmes avec la certification NF Habitat, la Sodiac est un acteur du développement durable de la Réunion. Cette certification s'appuie en effet sur 2 types de documents :

  • Les règles de certification,
  • Le référentiel qualité.

Le référentiel se décline sur 4 engagements :

  • Management responsable relatif à l'organisation du maître d'ouvrage
  • Qualité de vie
  • Respect de l’environnement
  • Performance économique

Les certifications NF Habitat et NF Habitat HQE™ permettent l’accès aux labels de performance énergétique, à la fois en construction et en rénovation.

 

Pour en savoir plus

Conseil départemental la Réunion

http://www.cg974.fr/nature/le-departement-acteur-du-developpement-durable/

Energies Réunion

http://energies-reunion.com/

Certification NF Habitat

http://www.nf-habitat.fr/