Aller au contenu principal

Résultats 2020 et perspectives des filiales de CDC Habitat (SEMADER, SIDR, SODIAC)

Le groupe CDC Habitat, avec la SEMADER, la SIDR et la SODIAC, confirme son engagement pour le développement du territoire de La Réunion.

En 2020, le groupe CDC Habitat a renforcé les moyens financiers et compétences pour adapter l’offre locative aux besoins du territoire de la Réunion en matière d’habitat. Avec la SIDR, la SEMADER et la SODIAC, le Groupe entend poursuivre cette dynamique. Les 3 sociétés engageront, pour les trois prochaines années (2021-2023), des investissements de près de 900 millions d’euros.

Accompagner la redynamisation territoriale et relancer l’économie

Opérateur global de l’habitat d’intérêt public, le groupe CDC Habitat a pour ambition principale d’offrir à chacun une solution d’habitat durable et de qualité. Pour cela, le Groupe a intensifié ses opérations sur le territoire en 2020, via ses trois filiales sur l’Ile de la Réunion, la SIDR (Société Immobilière du Département de la Réunion), la SEMADER (Société d’Économie Mixte d’Aménagement, de Développement et d’Équipement de la Réunion) et la SODIAC (Société Dionysienne d’Aménagement et de Construction).

Les 3 sociétés ont ainsi engagé 214 millions d’euros pour mettre en œuvre un programme massif de travaux comprenant

  • 115 millions d’euros pour de la construction ;
  • 14 millions d’euros pour de l’aménagement ;
  • 85 millions d’euros pour de la réhabilitation et de l’entretien.

Ce sont 740 nouveaux logements qui ont été mis en chantier en 2020. Ce programme représente pour l’économie locale près de 4 200 emplois directs ou indirects créés ou préservés. De plus, 756 nouveaux logements ont été livrés en 2020 par la SIDR, la SEMADER et la SODIAC :

  • Dans le Nord : 4 nouvelles résidences de 89 logements sociaux et 98 intermédiaires à Saint-Denis (SODIAC et SIDR), 163 logements sociaux à Sainte-Marie (SODIAC) ;
  • Dans l’Est : première résidence Villages d’Or mise en service pour 79 seniors bénédictins (SIDR) et 29 logements sociaux à Saint-André (SODIAC) ;
  • Dans l’Ouest : 3 nouvelles résidences de 128 logements sociaux et intermédiaires à Saint-Paul (SEMADER et SIDR), 46 logements sociaux dans l’écoquartier Cœur de Ville de la Possession et 45 logements sociaux au Port (SEMADER) ;
  • Dans le Sud : nouvelle résidence senior « La Ouète 1 » de 30 appartements, voisine de « La Ouète 2 », nouveau lotissement regroupant 35 logements individuels à Saint-Louis (SIDR).

Fin 2020, le parc locatif des 3 sociétés représentait 41 342 logements sur l’île et 911 commerces, logeant ainsi plus de 101 000 Réunionnais (soit 12% environ de la population).

« Le renforcement de l’ancrage du Groupe sur le territoire réunionnais a permis de créer de nouvelles synergies entre les structures. Grâce à la mutualisation de nos expertises, nous sommes davantage force de propositions auprès des élus et pouvons répondre pleinement aux enjeux de construction et d’aménagement du territoire » précise Anne Séry, directrice générale de la SEMADER et de la SODIAC.

D’autre part, alors que la crise sanitaire et ses conséquences sont venues bousculer la construction de logements, le Groupe a lancé, en mars 2020, un plan de soutien exceptionnel pour la production de 40 000 logements, dont près de 6 000 logements sociaux Outre-mer. Ce plan permettra ainsi la mise en chantier à La Réunion, par la SIDR et la SEMADER de 1 700 logements supplémentaires. Cela signifie l’apport d’un plan de charge complémentaire, pour les entreprises réunionnaises, de 270 millions d’euros, au-delà des investissements récurrents.

Renforcer le lien social pour lutter contre les inégalités

Par ailleurs, le Groupe, via ses filiales, continue de développer ses actions en faveur de la cohésion sociale des quartiers. « En tant que bailleur, il nous tient à cœur de réinventer le lien social sur le terrain. La solidarité s’est exprimée d’une belle manière en 2020 à travers les appels bienveillants auprès de 6 100 locataires seniors de la SIDR et la SEMADER. 3 millions d’euros ont été aussi investis par nos structures en 2020 dans les actions en faveur des quartiers prioritaires de la Ville. Nous sommes fiers de pouvoir initier pour nos locataires des services en faveur de l’inclusion numérique, de l’égalité des chances devant la réussite scolaire, l’emploi, la formation » souligne Jacques Durand, directeur général de la SIDR.

Poursuivre la dynamique : 880 millions d’euros d’investissement pour les 3 prochaines années

Le Groupe a consolidé un investissement prévisionnel de 880 millions d’euros pour les trois prochaines années (2021-2023) tant pour la construction, l’aménagement, la rénovation, la démolition, la maintenance et l’entretien du parc locatif existant, confirmant ainsi pleinement sa volonté d’accompagner le développement d’une offre de logement sur le territoire réunionnais.

La SIDR, la SEMADER et la SODIAC ont d’ores et déjà de grandes opérations dans le cadre des Nouveaux Programmes Nationaux de Renouvellement Urbain. Les trois filiales du Groupe prennent part aux programmes de transformations des quartiers prioritaires de six communes, prévus jusqu’à 2027. En fin d’année 2021, les travaux démarrent par des résidentialisations à Saint-Louis et Saint-Pierre et une opération de réhabilitation au Port. Les premières réhabilitations à Saint-André et à Saint-Denis seront lancées en début d’année 2022.
En fin d’année 2021, les travaux de rénovation concerneront 950 logements des résidences du parc CDC Habitat : Pierre & Sable 1 à Saint-Denis, Lataniers à La Possession, Paradisier à Sainte-Marie, Baies Roses à Saint-Pierre et Coquillages 1 & 2 à Saint-Paul. Ils porteront en priorité sur l’enveloppe des bâtiments (façades et toitures), la sécurité électrique et incendie et la remise en état des logements vacants. Le groupe CDC Habitat a engagé un investissement 55 millions d’euros sur 5 ans pour ce plan de rénovation global.
L’écoquartier de Cœur de Ville de la Possession, première pierre de l’Ecocité de La Réunion, lance les travaux de la tranche 2 pour un montant de 4,7 millions d’euros. Ils permettront la viabilisation de 800 logements et de 13 000 m2 de surfaces commerciales et tertiaires. Les travaux de construction de la première école de l’éco-quartier démarrent également en 2021. En immobilier d’entreprise, deux grands projets : Cour Kerveguen (9 353 m² de bureaux et commerces) et le Centre Indoor Primat (15 000 m² consacrés aux activités ludiques et sportives) livrés dans le courant de l’année 2021 viendront compléter l’offre tertiaire et de loisirs du chef-lieu.

« Le Groupe CDC Habitat, par l’action de ses filiales la SIDR, la SEMADER et la SODIAC, est mobilisé pour accompagner les projets de territoires sur l’Ile de la Réunion en partenariat avec les collectivités, et répondre aux enjeux du développement d’un habitat adapté et inclusif, par une production soutenue de logements, par la poursuite des programmes de réhabilitation, et par ses démarches d’innovation sociale et environnementale » indique Anne-Sophie Grave, présidente du directoire de CDC Habitat.

 

 

Document